REMISE DE 20% SUR VOS 4 PREMIERES SEANCES DE LASER DIODE SEULEMENT DURANT LE MOIS DE SEPTEMBRE

 

L'épilation progressive et définitive par la technologie du laser à diode est rapide, sûre et très efficace.

Il agit sur la mélanine du poil en provocant la combustion du bulbe et du follicule pilifère, responsable de la repousse.

Il combine l'efficacité du laser Nd Yag à 1064 nm avec la puissance laser à 808 nm, de cette façon on obtient des résultats rapides sans précédent!

De plus, son refroidissement à -5 ° C au contact de la peau assure des séances d'épilation dans le plus grand confort.

SUR QUELS TYPES DE POILS CELA FONCTIONNE-T-IL ?

Les effets sont assurés pour des peaux clairs de phototype I au phototype VI, plus foncées, poils foncés à clair, pour autant que ces derniers contiennent un peu de mélanine ( pour des poils blonds, on effectue un test pour voir si il y des résultats )

 

QUEL EST LA DIFFERENCE ENTRE L'IPL ET LE LASER A DIODE?

La lumière pulsée (IPL) diffuse un spectre de lumière compris entre 500 et 1200 nanomètres et n’est pas sélective.

Par contre, le laser à diode utilise une lumière très sélective dans l’infra-rouge, à 808 nanomètres. Starlight 2.0 et le seul laser à diode qui combine 3 longueur d'onde séléctive à 755, 808 et 1064 nm. Ces longueurs d’onde sont très réceptives par la mélanine contenue dans le poil, ce qui facilite l'atteinte et la déstruction du bulbe sans échauffer le reste ni la peau.

En gros, c'est comme si vous avez une fourmilière et que vous écrasez des fourmis avec le pied (lumière pulsée) ou avec le doigt en étant bcp plus précis et efficace (le laser à diode)

 

COMBIEN DE SEANCE FAUT-IL?

Pour que le bulbe soit atteint, il faut que le poil soit en phase de croissance (anagène), ce qui n’est malheureusement qu’une partie de la vie d’un poil. C’est pourquoi, il faut prévoir plusieurs séances d’épilation afin de viser périodiquement tous les poils en croissance.

Il est difficile de définir le nombre de séance totale car chaque personne a des phases de croissances du poil différents.

On dit généralement que 50 % des poils sont détruits après 2 à 3 séances.

 

Tarifs (prix par séance)

Lèvre suppérieure 50.-
Menton 65.-
Côtés visage 80.-
Visage complet 145.-
Aisselles 79.-
Nuque 75.-
Torse 245.-
Dos (haut) 245.-
Dos (bas) 199.-
Dos (entier) 345.-
Epaules 159.-
Ventre 199.-
Mi-bras 100.-
Bras entiers 160.-
Mains 79.-
Bikini simple 129.-
Bikini Brésilien 159.-
Bikini intégral 199.-
Fesses 149.-
Ligne ombilicale 40.-
Mi-jambes 199.-
Cuisses
229.-
Jambes entières
369.-

 

Forfaits (prix par séance)

Torse + ventre 399.-
Bikini simple + aisselles 188.-
Bikini brésilien + aisselles 208.-
Bikini intégral + aisselles 238.-
Mi-jambes + aisselles + bikini simple 387.-
Mi-jambes + aisselles + bikini brésilien 407.-
Mi-jambes + aisselles + bikini intégral 437.-
Jambes entières + aisselles + bikini simple 557.-
Jambes entières + aisselles + bikini ibrésilien 577.-
Jambes entières + aisselles + bikini intégral 607.-

 

La procédure

Il est demandé au/à la client/e de raser la zone à traiter 24 heures avant chaque session. Pendant la séance, le praticien et le/la client/e sont tenus de porter des lunettes protectrices spécialement adaptées, afin de protéger les yeux de la Lumière Intense émise par l'appareil. Un gel est appliqué sur la peau, et sur la zone à traiter, par le praticien au moment du traitement. Le gel agit comme agent de réfraction, dirigeant et concentrant le rayon lumineux vers la cible souhaitée.

Après avoir inscrit sur l'écran de l'appareil les paramètres nécessaires au traitement envisagé, le praticien déplace doucement la pièce à main sur les zones à traiter sous forme de balayage.

 

Questions fréquentes

 Cela fait-il mal?

La sensation de douleur est extrêmement subjective et variable d'une personne à une autre. Elle dépend essentiellement de:

  • La sensibilité de chaque individu
  • La zone du corps traitée: le visage est plus sensible que les jambes, et le centre du visage plus sensible que les côtés
  • La pigmentation de la peau: plus la peau est foncée plus l'épiderme sera chauffé. Les peaux claires sont donc en général moins sensibles
  • La densité de poils dans la zone à traiter. Plus la densité est forte au cm2 plus la sensation de chaleur est forte (densité de la barbe: 455 poils/cm2 et densité des jambes: 50 poils/cm2)

Ceci explique également pourquoi la sensation de douleur diminue au fil des sessions. L'impression ressentie est au pire équivalente à celle procurée par un coup d'élastique sur la peau. Pour bon nombre de personnes, la sensation est beaucoup moins pénible que celle éprouvée lors d'une épilation à la cire. Quoique la dépilation au laser à diode est nettement moins douloureux que par la lumière pulsée.


 

Y-a-t'il des effets indésirables?

 

La grande majorité des clients/es ne souffre aucune sorte d'effet secondaire. La plupart reprennent le travail dès la fin d'une session.

En de très rares occasions, le/la client/e peut ressentir un léger gonflement de la partie traitée. Une rougeur peut apparaître à la surface de la peau qui sera alors sensible au toucher. La sensation est similaire à celle d'un coup de soleil et disparaîtra après un jour ou deux avec l'aide d'une crème apaisante.

 

Est-ce pour tout le monde?

Les traitements à la Lumière Pulsée Intense sont adaptés aux types de peau I à VI sur cette échelle.

Les peaux très foncées, à forte concentration de mélanine absorbent de grandes quantités d'énergie et peuvent aisément surchauffer et brûler si on leur applique la puissance en joules/cm2 nécessaire à un traitement efficace. Dans ce cas, les risques de formation de brûlures et de chéloïdes, d'ampoules et de cicatrices sont sérieux.

Pour la même raison, les clients/es qui se sont récemment exposés au soleil et dont la peau est bronzée, ne peuvent pas être traités sans risques d'échauffement sérieux ou de brûlure, et doivent donc attendre que leur peau redevienne claire pour commencer ou continuer un traitement.

Les poils roux ou très blond répondent pauvrement au traitement par Laser à diode et les cheveux blancs  n'y répondent pratiquement pas. Ceci pour la simple et évidente raison qu'ils ne contiennent que très peu, ou pas du tout, de mélanine, ce chromophore indispensable à la conduction de la lumière et de la chaleur jusqu'à la zone cible.

Les personnes qui ont un historique de réaction particulière aux traitements par appareils émettant une lumière intense, ou une sensibilité à la lumière de façon plus générale, doivent également s'abstenir de tout traitement au laser.

Si la zone projetée de traitement présente un signe quelconque d'infection, le/la client/e doit s'interdire de l'exposer à tout traitement par le laser.

Les clientes enceintes s'abstiendront également de s'exposer aux rayonnements émis par tout type d'appareil délivrant une lumière intense.